Sentier du Valsche

Création d’une passerelle

Après des années et moulte discussions avec les autorités compétentes sur le site des environs de Machais, nous avons eu l’accord de réalisation d’un cheminement bois sur le sentier du Valsche . Ce sentier traverse une petite tourbière en pente qui était maltraitée par le piétinement et surtout par les roues de VTT. Le maintien en état était devenu impossible, nous y passions plusieurs fois par an,  les rigoles d’écoulement transversales étaient immédiatement détruites par les VTT.

Le parc des ballons a pris la charge financière de la fourniture des bois, la commune a assuré le transport, et le club vosgien a fait l’approvisionnement sur le sentier, et la réalisation de la mise en place.

Le parti de construction choisi est celui qui nous parait maintenant le plus  efficace sur les zones humides. C’est-à-dire : des piquets d’acacia assurent le contact avec le sol, des poutres en mélèze ou en douglas sont boulonnées sur les piquets, et des planches en mélèze ou en douglas sont vissées sur les poutres.

Le 7 septembre nous étions 13 baliseurs pour exécuter l’approvisionnement des bois depuis la route des Américains jusqu’au site, les piquets acacia avaient été approvisionnés le 4 septembre par une équipe de 5 baliseurs. La mise en place a été faite le lundi 10 septembre par 10 personnes, le mardi 11, par 10 personnes également et le mercredi 12 par 8 personnes.

Les chiffres de l’opération :

Longueur du cheminement  84 mètres, plus 10 mètres en aval.
142 piquets en acacia
42 poutres de 4 m et 4 poutres de 5 m
611 planches de 1 m
142 boulons et environ 2600 vis
Pour 227 heures de travail.

C’est presque un parquet de bal, venez l’essayer.

Voyage à Pforzheim

Rencontre annuelle avec nos amis de Pforzheim

Dans le parc thermal de Baden Baden

Le dernier week-end de septembre une délégation du C.V de La Bresse et des Amis de Pforzheim s’est rendue outre-Rhin à l’invitation de nos amis de l’Association franco allemande.

Comme toujours, ce fut une rencontre riche en amitié et en découvertes au sein d’une équipe désireuse de maintenir des liens amicaux avec La Bresse à une époque où les peuples ont tant besoin de se serrer la main et de travailler ensemble pour la paix.

Un important programme nous a été proposé :

– Le samedi, visite du Wild Park ( parc animalier) où vivent plus de 300 espèces d’animaux sauvages de l’Europe et autres animaux domestiques.
– Le dimanche, visite commentée de Baden-Baden, ancienne place forte des troupes françaises en Allemagne. Découverte des thermes, casinos , hôtels 4. 5 étoiles, musées etc….

Tout ce programme s’est déroulé sous le soleil, dans une ambiance conviviale.

A l’heure du départ, nous nous promettons de nous retrouver à La Bresse l’an prochain , en souhaitant que de nouveaux adhérents se joignent à nous.

Le Théâtre
Le parc thermal

Histoire du Club Vosgien Quand CAP FRANCE fait la promotion du Club Vosgien et notamment de sa section de La Bresse

Cap France,1er réseau de villages vacances en France, possède des liens privilégiés avec le Club Vosgien et notamment sa section de La Bresse. 

A ce titre, Cap France n’a pas hésité à faire la promotion du club vosgien et du travail réalisé par celui-ci au travers de trois vidéos que nous vous livrons ci-après. Elles mettent en scène la section de La Bresse et le travail réalisé par celle-ci au travers de ses diverses composantes dont notamment celle des baliseurs dont le travail remarquable est souligné.

Nous vous souhaitons une agréable lecture de ces trois vidéos.

 

Semaine cyclotouriste fédérale à Epinal

  • Durant la semaine du dimanche 05 août au dimanche 12 août 2018, s’est tenue à Epinal sous l’égide de la Fédération française de cyclotourisme, la semaine fédérale internationale de cyclotourisme.

En août 2018, du dimanche 05 août au dimanche 12 août 2018, la ville d’Epinal a accueilli la semaine fédérale internationale de cyclotourisme. Cette année, c’est ainsi que plus de 10 000 cyclotouristes de tous horizons ont sillonné les Vosges sous un soleil ardent et dans des paysages magnifiques.

Mais qu’en était-il des personnes accompagnantes et qui ne pratiquaient pas le vélo ?

A la demande de l’organisation , les associations Club Vosgien ont été sollicitées pour proposer et organiser des randonnées pour ces personnes afin de leur montrer toute la beauté de nos paysages.

Le Club Vosgien de La Bresse s’est très fortement investi dans cette opération

    •  en mobilisant 16 guides de randonnée pédestre (G.R.P.) sur toute cette semaine
    • en concevant, préparant et organisant 10 randonnées destinées à montrer nos curiosités, points remarquables de nos environs. 
    • en conduisant tous les jours ces randonnées soit sous forme de petite randonnée (autour d’une longueur d’environ 10 km) ou de grande randonnée (autour d’une longueur d’environ 15 km). Les participants étaient alors répartis en plusieurs groupes d’effectif raisonnable.

      Pour donner un ordre de grandeur, le mercredi, journée de randonnée sur les crêtes vosgiennes, il était inscrit 107 personnes soit 5 groupes de randonneurs.

Tous les jours de la semaine, du lundi au samedi, deux bus en provenance d’Epinal, amenaient les randonneurs d’abord place du Champtel à La Bresse puis ensuite aux différents points de départ des randonnées.

Les thèmes retenus pour ces différentes randonnées étaient les suivants :

  • Lundi : Les lacs
  • Mardi : Chaumes & Tourbières
  • Mecredi : Les crêtes
  • Jeudi : pas de randonnée
  • Vendredi : Sentier mémoire
  • Samedi : Le sentier des roches
Un groupe de randonneurs au sommet du Rothenbachkopf

De l’avis de tous, cette semaine fut riche et fort intéressante !
Riche tout d’abord pour tous ces randonneurs qui dans leur grande majorité ne connaissaient pas les Vosges et donc ont pu découvrir, admirer ces paysages magnifiques sous une météo chaude voire même caniculaire.
Riche, intéressante, enrichissante même pour tous ces contacts qui se sont établis entre randonneurs  venant de contrées diverses de la France et nos guides bressauds. 

Si vous souhaitez consulter l’ensemble des photos qui ont été réalisées durant cette semaine,

veuillez cliquer sur le lien suivant : Visiter la galerie des photos de la semaine cyclo

Nous vous souhaitons une bonne lecture de cet article.

Nouveaux Topo-Guides Le Club Vosgien publie trois nouveaux topo-guides pour randonner sur La Bresse

Depuis plusieurs mois, une équipe de six personnes du Club vosgien travaille d’arrache-pied à la refonte des topo-guides actuels afin de les moderniser et de s’adapter à la nouvelle demande des randonneurs. En effet, le topo-guide actuel, comprenant 17 randonnées était considéré comme inadapté aux nouvelles habitudes des randonneurs, ceux-ci venant passer en général une semaine de vacances soit environ 5 randonnées.

Ceci a amené l’équipe à éclater le topo-guide de 17 randonnées en trois topo-guides, chacun de ceux-ci étant articulé autour d’un thème principal comprenant 5 randonnées chacun.

Les thèmes retenus sont donc les suivants :

Les cinq randonnées faisant partie de ce thème sont les suivantes :

 

  • Autour du Frankental
  • Autour de la vallée de Vologne
  • Autour de la vallée du Chajoux
  • De La Bresse à Cornimont
  • Circuit des 4 communes

Les cinq randonnées faisant partie de ce thème sont les suivantes :

  • La Schlucht – Le Hohneck
  • Artimont – Rainkopf – Machais
  • Vologne – Les Champis
  • Bramont – Rothenbach
  • Tour des roches – Boule du diable – Grouvelin

Les cinq randonnées faisant partie de ce thème sont les suivantes :

  • La Lande – Blanchemer – Machais
  • Lac des Corbeaux – Pourri Faing – Seèchemer
  • Lispach – Longemer – Retournemer
  • Schiessrothried – Fischboedle – Altenweiher
  • Jemnaufaing – Pré Thia

Il est bon de souligner que toutes les randonnées sont des randonnées circulaires c’est à dire que l’on revient toujours au point de départ !

Chaque randonnée présente les mêmes renseignements suivants :

  • Longueur, dénivelé et temps estimatif pour effectuer cette randonnée.
  • Point de départ de la randonnée avec indication des coordonnées GPS.
  • Description de l’itinéraire avec indication du balisage C.V. à emprunter ainsi que des points remarquables situés tout au long de l’itinéraire.
  • Affichage du profil altimétrique de la randonnée
  • Liste des points remarquables avec distance et altitude.
  • Un QR Code (code barre) permet d’accéder à un explicatif très détaillé de tous les points remarquables. Ce QR Code peut être lu depuis votre appareil mobile (smartphone ou tablette).
Présentation du détail d'une randonnée

Dés à présent tous ces dépliants sont disponibles à la vente au sein du Club, dans les Offices du Tourisme (La Bresse, Gérardmer,..) ainsi que dans les principaux lieux publics de La Bresse et de ses environs.

N’hésitez donc pas à en user voire en abuser. Bonne lecture.

L’équipe de rédaction.

Reconstruction d’un Escalier L'escalier se trouve sur le sentier C3 qui mène au col de Grosse Pierre. Il se situe après le lotissement "La Roche".

Quand l'équipe des baliseurs du Chajoux joue aux bâtisseurs romains

Ah, cet escalier en bois pas très bien fait, pas pratique ces marches disparates, toujours un peu glissantes. Chaque année il faut intervenir.

Alors, qu’est ce que l’on fait ? La question revient régulièrement. L’équipe a donné son avis. C’est décidé, on le refait en pierre !

Anciennes bordures de trottoir, tuyau d’un bon diamètre dans le fossé, pierres concassées pour le blocage des marches. A la demande de Michel, le STM (Service Technique Municipal) nous fournira les matériaux nécessaires.

On démonte le vieil escalier enfoui dans la boue et dans l’herbe. La surprise commence, des brouettes et des brouettes de boue et de cailloux. C’est lourd à remuer cette « bodére » *.  Heureusement, il suffit de croiser la route pour vider les brouettes. Le fossé est creusé, le tuyau est mis en place, la plate- forme de départ est réalisée, paré pour poser la première marche.

Cette fois les spécialistes peuvent exercer leur talent, et marche après marche, à la force des bras, l’escalier se construit. Encore une marche et ce sera le premier palier. Niveau et alignement des nez de marches font l’objet de contrôles réguliers. Mais les bordures sont lourdes à remuer, il faut trouver des astuces pour faire moins d’effort, la tête travaille autant que les bras.

Une quinzaine de bordures sont posées sur un lit de cailloux, ce qui représente environ 5 tonnes de pierres remuées à la force des bras.

L’ouvrage est terminé, il a de « la gueule » comme on dit, et il durera comme au temps des Romains !

Bravo à toute l’équipe et merci aux services techniques pour leur approvisionnement rapide.

Merci également au voisin, M. Claudel, pour le prêt de matériel et le passage sur propriété pour faciliter l’approvisionnement du chantier.

Hubert GEHIN

* bodére = mot du patois bressaud voulant dire boue gluante et noire !