SENTIER DE MEMOIRE

Le circuit de la Piquante Pierre

Belle balade sur un « sentier de mémoire » qui fera découvrir, outre de superbes points de vue, quelques uns des hauts lieux du Maquis de la Piquante Pierre, constitué en 1944 et « réduit » lors des combats des 20 et 21 septembre 1944.

Itinéraire

Du col de Menufosse, prendre le chemin plein ouest (circuit n° 1) en suivant le balisage ‘’croix de lorraine » et  « chevalet bleu. A la Piquante Pierre (point 1 – info n°15 – stèle commémorative), descendre dans la même direction en suivant le même balisage, et en optant pour le chemin de droite, versant vallon des Plateaux (point 2 –  info n° 18 – les Plateaux) qui descend dans une zone entièrement déboisée d’où l’on a une belle vue sur la vallée de la Moselotte en aval de Vagney.

Au bas de la descente, après avoir croisé le ruisseau des Plateaux, le sentier remonte jusqu’à la route goudronnée que l’on suit vers la droite jusqu’au col du Haut de Fouchure (point n° 3). Au carrefour du col, quitter la route goudronnée pour prendre à gauche un chemin de terre balisé « croix de lorraine » et triangle vert. Après l’enclos du réservoir d’eau, au carrefour suivant de chemins, prendre à gauche le chemin herbeux qui part à plat (même balisage) à travers une prairie, puis redescend légèrement jusqu’au carrefour de Peute Goutte (point n°4 – info n° 16 – Peute Goutte).

Prendre à droite la route goudronnée et la remonter sur 2 km en suivant le balisage « croix de lorraine » jusqu’au col des Kerrieux (point n° 5 – info n° 17 – le Champâtre). Poursuivre le chemin en descendant à travers des pâturages jusqu’à rejoindre l’itinéraire venant des Plateaux, que l’on suivra en remontant vers la gauche, balisage « croix de lorraine » et  triangle vert,  jusqu’à la stèle Maurice Amet (point n° 6).

Le sentier quitte le chemin et monte à gauche de la stèle (en 2021, zone encombrée de chablis) puis oblique vers la droite pour rejoindre une piste forestière à suivre vers la gauche, balisage « croix de lorraine » et anneau bleu  jusqu’aux falaises de poudingue des Roches St Jacques (point n° 7 – info n° 19 St Jacques).

Informations pratiques

Balisage : signe « croix de Lorraine »et balisage club vosgien 

Accès au point de départ : 1,3 km en aval du col de la Croix des Moinats sur la RD 34, versant Basse-sur-le Rupt, au lieu-dit de Presles, prendre la petite route goudronnée qui monte versant sud et se termine au col de Menufosse (emplacements de stationnement de véhicules)

Au col de Menufosse : abri et table pique-nique – panneau d’information sur les randonnées

Pas de point d’eau potable ni de restauration sur le parcours

Equipement du randonneur (bonnes chaussures notamment) vivement recommandé.

Itinéraire à éviter par temps d’orage.

Points d’intérêt

Histoire du Maquis de la Piquante Pierre : Aux différents points numérotés, des panneaux implantés par le « Souvenir Français » vous informeront sur l’histoire du maquis de la Piquante Pierre, lieu de la Résistance à l’envahisseur nazi et combats de septembre 1944.

Piquante Pierre : Bloc erratique abandonné par les glaciers et probablement dressé par l’homme sur ce haut lieu pour servir de point de repère. Le plateau avoisinant, à 1000 m d’altitude, fut en septembre 1944 le terrain de parachutage du maquis. Point de vue circulaire : Hautes Chaumes du Kastelberg au Ballon d’Alsace de l’est au Sud, Ballon de Servance au Sud, vallée de la Moselotte et Remiremont à l’ouest, massifs forestiers du Fossard et de Gerardmer au nord-ouest et au nord.

Roches St Jacques : affleurement de grès et poudingue (roche sédimentaire incrustée de galets provenant du transport par cours d’eau) – abris sous roche –

3 réflexions sur « SENTIER DE MEMOIRE »

  1. Article très intéressant qui compensera un peu la déception de l’annulation de la sortie du 26 mai 🙂
    Je le fais parvenir à mon frère Michel Lemaire qui sera ravi de l’intérêt que vous portez à ce sentier de mémoire qui lui tient tant à coeur. Merci 🙂

  2. Bonjour et merci pour cet intéressant descriptif d’une balade à faire car voilà bien longtemps que je ne suis pas allée à la Piquannte Pierre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *