Les sorties Randos du mercredi 19 Mai 2021

Enfin, nous voilà de nouveau autorisés à organiser officiellement des sorties au sein du club tout en respectant scrupuleusement les règles sanitaires et de distanciation en vigueur.

Le Club Vosgien de La Bresse propose à ses adhérents un programme de six randos par mercredi jusqu’à la fin juin, sur inscription et limité à dix participants par sortie y compris l’organisateur. (jusqu’à nouvelles recommandations)

                                                                 Au programme de ce mercredi 19 Mai

-Fond d’Artimont-Belle Hutte-le Régit (après midi)

-Sentier des carrières à St Amé (après midi)

-Rudlin-Gazon du Faing (journée)

-Xoulces-Blanfaing-ND de la Paix-Grande Roche (après midi)

-Prieuré d’Hérival-Chalet de l’Empereur-Vieilles Abbayes (après midi)

-Le Ménil-Chapelle des Vées-la Lochère-Rochelotte-Tête des Champs (journée)

Pour des raisons climatiques les balades vers Xoulces et le Prieuré d’Hérival n’ont pas eu lieu.

Le Sentier des carrières de St Amé

Huit personnes ont participé à cette sortie, avec des averses, mais aussi des éclaircies. Départ du parking du stade de Saint Amé vers 14 h, pour une ballade de 3 heures, majoritairement en forêt, vers le Bois des Corbelières, le Morthomme, et le Faing des Aulnées. Nous avons pu apprécier au passage le superbe point de vue des Carrières sur la Vallée de la Moselotte. Retour vers 17 h 30 au Stade, après une rando pas très difficile, mais toutefois un peu humide , et parfois un peu boueuse !!

distance: 9 kms , dénivelé positif : 290 m

Merci à Bernard Xolin

                                                                                    Rudlin et Gazon du Faing

Initialement prévue pour la journée, la rando a été réduite à la matinée pour des raisons de météo.

Nous sommes partis de l’étang des Dames au Rudlin, pour faire un aller-retour jusqu’à la Roche des Fées, par le même itinéraire.

A la montée nous avons pu voir la cascade du Rudlin qui ne manque pas d’eau en ce moment.

Nous avons ensuite longé les vestiges de la voie du funiculaire construit pendant la guerre de 1914-1918 pour assurer le ravitaillement de la crête.

En zigzagant dans la forêt, nous avons atteint la Roche des Fées, et la descente s’est faite par le même chemin.

De retour aux voitures vers midi, la matinée s’est passée sans pluie, avec même quelques rayons de soleil, nous avons traversé l’orage avec quelques grêlons en montant vers le Collet.

Huit personnes ont participé à la marche, dénivelé positif de 580 m  et 7.5 kms parcourus

                                                                                        Merci à  Jean Marie Géhin

                                                           Le Ménil-Chapelle des Vées-Tête des Champs….

Sept personnes au départ à 8 h du parcours de santé du Ménil.

Dès le départ nous traversons le ruisseau des Granges ( quantité d’eau exceptionnelle pour la saison) par le pont Chaly qui est magnifique..

Le sentier serpente par la Rouauche, le dessous de la Tête des Renards où une croix borde notre chemin. A l’heure de la « pause banane », nous arrivons à la Chapelle des Vés rénovée et inaugurée en 2000 ,  et profitons de la vue sur la vallée de la Moselle, le col des Croix, les Milles Etangs, le ballon de Servance…

Nous attaquons la montée vers le Four des Fées où la légende dit que des paysans qui travaillaient dans les champs voisins émirent le souhait de manger un gâteau. Quelle ne fut pas leur surprise en arrivant près du rocher de voir une magnifique pâtisserie cuite par les Fées et dressée sur une nappe blanche.

Dernière montée et nous rejoignons le col de Lochère et le chemin qui nous mène au col de Rochelotte pour le pique nique. Il est temps d’arriver car le dernier 1/4 d’heure se fait sous la pluie qui redouble de puissance pendant tout le repas.

Comme la pluie a cessé nous reprenons notre chemin par le vallon de la Kinsmuss, le chalet du Bonhomme, un petit oratoire ?? , la passe du  Sécheneux, la Tête des Champs avec sa chapelle de la Salette et la descente par la chapelle de Pitié et retour aux voitures.

Un peu de pluie également l’après midi,mais pas de quoi être mouillé.

Belle journée pour cette reprise.

                                                     Merci à Nicole Valdenaire et Hubert Géhin

                                                           Fond d’Atimont-Belle Hutte-le Régit

Si la pluie n’empêche pas les oiseaux de chanter, elle n’empêche pas les Bressauds de marcher.

Six personnes, avec capes, parapluies et sourires, ont fait 10 Kms dans la bonne humeur et dans le grand air du fond de Vologne. Malheureusement, vue la météo, pas de photos pour cette fois.

                                                                                        Merci à Michel Poirot                                                                              

Un merci aussi Michel Vial et Jacques Dieudonné dont les sorties n’ont pu avoir lieu à cause de la météo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *