Le Club Vosgien s’expose RENCONTRE AVEC UN AVENTURIER AUTHENTIQUE

Dans le cadre de son exposition à la Maison de la Bresse jusqu’au 25 Juillet, le Club vosgien avait invité Jean-Yves FREDRIKSEN à présenter son film sur les 400 km de sa traversée de l’Himalaya en parapente.
Guide de haute montagne, auteur de plusieurs expéditions avec ses compères montagnards, mais aussi gamin de Ventron aux solides attaches vosgiennes, Jean-Yves a stupéfié le public de cette soirée par sa maîtrise du vol – bivouac en parapente, par son audace, sa constance dans l’effort (l’aventure a duré quatre mois !), et aussi son humanité vis-à-vis des populations rencontrées et de ses amis népalais.

Un aventurier "abordable"

La performance sportive est indéniable, la préparation – sous une apparence parfois farfelue – a été millimétrée, le risque calculé, tout au moins en matière technique et sportive. Les démêlés policiers dans des pays où le survol parapente est interdit ont finalement représenté le danger le plus réel et le moins prévu. Les rencontres avec les autochtones, prévues ou inopinées, l’échange par la musique grâce au violon emporté sur le sac à dos, apportent à l’aventure le côté humain qui la rend sympathique.

Bien sûr on peut ne pas apprécier ce coup de folie, cet anticonformisme qui peut être dérangeant, comprendre difficilement qu’on laisse de côté sa vie « normale » pour satisfaire une passion du sport et de l’aventure….

Un auditoire conquis

Mais quand même, pendant une bonne heure de film, ce merveilleux fou volant sous sa toile de parapente et avec ses 45 kilos de bagages sur le dos, nous aura fait rêver au-dessus des plus hauts sommets de la planète, et découvrir qu’il y a sur cette terre des peuples qui vivent encore comme nos ancêtres marcaires….

Après un échange avec le public pour satisfaire la curiosité des plus jeunes aux plus anciens, Jean-Yves a consacré quelques instants à la dédicace de l’ ouvrage qui retrace cette traversée de l’Himalaya en parapente.

Traversée de l'Himalaya en parapente : une histoire un peu folle mais ...qui fait rêver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *